Vers le naturel et le 0 déchet : A chacun son rythme

Mon histoire concernant mon passage et mon changement d’habitude dans le domaine de la cosmétique date d’il y a une bonne dizaine d’années.

Je me souviens, me balader avant noël dans les jolies rues de Strasbourg, et tomber nez à nez devant cette magnifique boutique colorée……. LUSH !

Je suis tombée raide dingue de ces produits. Les odeurs, les couleurs, les présentations…. et puis j’ai découvert le petit logo « non testé sur les animaux ».

Quoi ? Comment ça ? Parce ce que ça n’est pas le cas partout ?

Je me suis prise une belle claque et j’ai pris conscience très rapidement de ce problème, de cette souffrance animale.

A ce moment précis, vous allez sans doute vous dire qu’un grand pas en avant avait été fait pour moi, et bien hélas pas du tout. Les chaînes Youtube beauté ont eu raison de mes bonnes résolutions, et de nombreux craquages non éthiques ont encore eu lieu par la suite. Il m’est souvent arrivé de prendre un gel douche ou un shampoing dans le rayon de mon supermarché sans me poser la question de savoir si il était testé ou non !

Il a fallut attendre encore plusieurs années, soit il y a environ 1 an et demi, avant que ce critère ne prenne une place très importante dans mes achats. Je m’y tiens au maximum, quand je ne sais pas, je n’achète pas.

Puis, on se rend compte petit à petit que « Crueltyfree » rime souvent avec produits plus naturels, marques éthiques, véganisme… Pas à pas, je me suis intéressée de plus près à d’autres critères, à la fabrication et surtout à savoir déchiffrer la composition des produits. Mes yeux se sont ouverts et mon choix s’est endurci. J’ai vu comme un consommateur peut se faire duper lorsque des marques annoncent un nouveau produit 0 % de ci, 0 % de ça, green, éthique et j’en passe, alors qu’il est bourré de perturbateurs endocriniens….

Puis est arrivé le projet de créer « Belle à la française », la rencontre et les échanges avec des équipes passionnées et aux réelles valeurs. Le fait que l’on peut se faire belle naturellement, sans détruire la planète et ces habitants.

_______________________________

Alors aujourd’hui, j’en suis où ?

  • Tests sur les animaux :

Plus de 95 % des produits cosmétiques que nous achetons sont non testés. C’est un critère qui nous tient à cœur à mon homme et moi-même. Par contre, je ne me suis jamais débarrassée de mes anciens produits « testés ». Perso, je trouve ça totalement inutile. Le « mal » est fait lorsque nous achetons ces derniers, pas lorsque nous les utilisons. La marque a empoché son bénéfice, ce que vous faites du produit par la suite ne changera plus rien !

Sinon il va de soi que que nous ne portons jamais de fourrure et nous ne faisons jamais de spectacles qui inclus des animaux !

  • Le 0 déchet :

Nous avons bien progressé depuis la mise en ligne de la boutique.

Plus de bouteilles de gel douche, nous utilisons tous des savons SAF, plus de bouteilles de shampoings, ils sont tous en format solide. Plus de coton depuis bientôt 1 an, vive les lingettes lavables.

Par contre, nous utilisons encore des cotons-tiges jetables, des tubes de dentifrices, des couches et serviettes hygiéniques à usage unique.

Nous ne sommes pas encore au top, mais on avance et on gagne de plus en plus de place dans la douche 😉

Nous, nous sommes vraiment une famille « FLEXI » ! Nous sommes 0 déchet mais pas trop, nous prenons des produits naturels mais pas à 100 %, nous cuisinons de temps à autre, vegan, végétarien et tout à coup on se commande une pizza, on se fait un barbecue ou une raclette…

Bref, on s’améliore, on affine nos choix de plus en plus, mais nous ne devenons pas extrêmes dans notre quotidien.

Tout cela pour vous dire qu’il ne sert à rien d’être radical et dur avec soi-même dans ce domaine. Ou bien au contraire, honteux de ne pas tout faire comme il le faudrait. Chaque petit geste compte et le principal est que chacun s’y mette petit à petit, en parle autour de lui. Car c’est en s’y mettant tous que les choses peuvent évoluer dans le bon sens 🙂 !

Et vous, vous en êtes où ?

Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *